Petits coins romantiques...


Écrit par

Le 14 février 2017

J'ai décidé aujourd'hui de vous faire découvrir un coin secret dans les Jardins du manoir d'Eyrignac. Mais comme tout ce qui est secret est caché, je vous invite à me suivre.

Après avoir quitté la jolie boutique, mon regard cherche les grands conifères aux douces couleurs bleutées dans le bas du jardin. Une fois repérés, je me faufile dans une petite allée ocre bordée de buis taillés. Le passage est de plus en plus étroit, je me sens comme cachée par la végétation, je poursuis mon chemin en évitant ça et là, quelques racines d'arbres centenaires. Le chemin se rétrécit, juste une petite porte sculptée dans la haie de buis me permet d'entrer dans ce petit coin secret. Je me sens dans un cocon végétal, comme protégée de l'extérieur. Voir sans être vue, percevant quelques bruits qui me paraissent si lointains. Mystère d'Eyrignac et de ses recoins. Je découvre une volière en fer forgé, sculptée et patinée avec le temps, elle est légère et ouverte. Des petits bracelets en tissus sont délicatement liés tout autour. Des doux messages d'amour sont inscrits sur fond rose, bleu ou blanc : "la vie est belle", "un jour mon prince viendra", "un peu, beaucoup, passionnément". Les mots noués sont pleins de poésie et j'imagine les échanges en liant le petit brin de tissu autour de la volière. Je me sens comme plongée dans l'Italie de la Renaissance, à Vérone, dans le jardin des Capulet.... Le roucoulement d'une tourterelle berce cet instant magique comme le son d'un violon tzigane. C'est tellement romantique, je sens que mon prince n'est plus très loin ! La rondeur de la volière et la petite taille de cet espace, accentue la douceur du moment présent. J'aperçois aussi une jolie photographie en noir et blanc de Colette, romancière et grande amatrice des jardins.

Je quitte cette espace pour m'engouffrer dans le tout petit jardin attenant, mais je m'arrête brusquement. Je me fais toute discrète pour ne pas déranger deux jeunes tourtereaux assis sur un petit banc : un valentin et sa douce. La magie d'Eyrignac et de ses jardins : le coin des amoureux prend alors tout son sens. Je rebrousse chemin discrètement en essayant de me faire toute légère afin que le bruit de mes pas ne viennent les gêner. Le romantisme de ces lieux les a, eux aussi séduits, en cette belle journée.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.