Production du Potager en Hiver


Écrit par

Le 11 novembre 2016

Sud Ouest Le MagArticle publié dans Sud-Ouest Le Mag

La production hivernale

Après le temps des récoltes dans le potager, beaucoup de parcelles de culture dans le jardin se vident.

Pour autant, laisser ces parcelles inoccupées constituerait une carence au niveau du sol et de sa micro faune (indispensable à toute bonne culture) du fait du lessivage des sols les jours de forte pluie, des gelées hivernales, du compactage des sols entre autre.

Vous pouvez donc chausser vos bottes car il est  important de penser à une production hivernale !

Bien sur, la multiplicité des légumes à cultiver est moindre, le temps de production, du fait du froid, est ralenti. Mais en semant assez tôt à la fin de l'été ou durant l'automne, vous obtiendrez des légumes que vous profiterez de consommer tout l'hiver.

Alors, quoi planter ?

Les poireaux 

En effectuant vos semis au début de l'été, vous repiquez fin août dans les parcelles qui se libèrent après récoltes. Ne pas oublier d'apporter un amendement et ne pas planter une même famille de légumes au même endroit. Idem pour tous les choux : chou de Milan, chou cabus, chou de Bruxelles, chou chinois, chou-fleur, etc....

Très bon pour la santé et légume ancien oublié, le radis noir

Du fait de la rapidité de leur croissance, les navets

La mâche, la roquette, l'épinard, les salades d'hiver ( « brune d'hiver », « blonde d'hiver », « grosse paresseuse », « rougette de Montpellier », etc.... ) et bien sur toutes les chicorées ( « cornet d’Anjou », « castel-franco », « varieta di choggia », « rouge de Trévise », « rouge de verone », « scaroles », « chicorée frisée », etc.....), jeunes feuilles de betteraves constituent un excellent mesclun ( mélange de diverses salades ) à consommer durant tout l'hiver...

Pareil pour les endives : plantées fin avril, début mai en pleine terre, vous récoltez les «  chicons » au début de l'hiver, taillés au niveau du feuillage et des racines. Vous les replantez dans un endroit totalement obscur ( cave, silo, etc … ) et quelques semaines plus tard ils produiront les si délicieuses endives.

Il est intéressant aussi de semer des engrais verts (phacelie, moutarde, trèfle, etc...) qui non seulement vont éviter de laisser le sol à nu (voir plus haut). Mais surtout fauchés avant floraison, au début du printemps et incorporés au sol, ils constitueront un excellent engrais naturel qui sera très bénéfique aux productions futures.

Quand on parle de production hivernale, il est aussi très important de penser à garder de la place dans les planches de culture pour tous les légumes qui, plantés à l'automne de l'année précédente, produiront et ne se récolteront que le printemps voire l’été suivant (oignons, échalotes, ail, fèves, petits pois, salades de printemps).

Bonnes plantations !

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.