Les décorations de Noël


Écrit par

Le 9 décembre 2016

Aujourd'hui, j'ai envie de vous livrer quelques petits conseils pour décorer votre intérieur à l'approche des fêtes de Noël. Le but étant de faire entrer un petit coin de forêts dans nos maisons avec des idées simples et naturelles. J'avais déjà un peu vendu la mèche lors d'un précédent article sur les sentiers botaniques d'Eyrignac, en ramassant des branchages, des baies, des pommes de pin...

Au programme : fabrication d'une couronne de bienvenue pour suspendre à la porte d'entrée et création d'un sapin original : intéressant non !
Le matériel nécessaire à la réalisation du sapin suspendu est le suivant : un petit tronc de bouleau de dix centimètres de diamètre, de la corde, une perceuse et sa mèche, une règle et une petite scie. Je commence par couper un bouleau, choisi pour son écorce bien blanche qui servira pour la structure.

Cinq morceaux sont sciés, de longueurs inégales, du plus long au plus court afin de former un triangle, représentant le sapin. La longueur du premier morceau est d'environ 1m et plus je monte vers la pointe du triangle, plus les morceaux sont petits et fins. Après les avoir percés d'un trou à 10 cm de chaque extrémité, j'enfile une corde assez épaisse me permettant de relier l'ensemble avec un espacement régulier entre chaque bout. Le sapin est créé, le montage reste un peu complexe mais le résultat en vaut la peine. Je fixe la pointe de l'ensemble en faisant un noeud sur un support en hauteur. J'ai choisi un barreau d'escalier pour suspendre la structure réalisée.

Le plus facile reste à faire la décoration : pommes de pin de différentes tailles, lichens, branches de sapin et de pin, selon les cueillettes réalisées et l'imagination. Ensuite, j'élabore la couronne de bienvenue. Je réalise un cercle avec de fines tiges de genêt à balai nouées avec de la ficelle. Je pique ensuite sur ce support les récoltes : du houx, des baies de cynorrhodon, du lierre terrestre, des bogues de châtaignes, des tiges de sapin, des fleurs d'hortensia, des fruits du chèvrefeuille. Vous pouvez aussi rajouter quelques petits fagots de cannelle, une mandarine piquée de clou de girofle pour parfumer l'ensemble rappelant les odeurs du pain d'épices. Je fais une belle boucle avec un joli ruban doré et je noue l'ensemble au crochet de ma porte.

Très bientôt un épicéa rejoindra mon intérieur et finira d'apporter la magie de Noël. Joyeux Noël à tous.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.