Circuit randonnée en Dordogne


Écrit par

Le 29 novembre 2016

Les sentiers botaniques à Eyrignac

Les jours diminuent, le soleil se fait plus discret, les premières gelées débutent. Je brave les éléments au petit matin pour découvrir les sentiers botaniques d'Eyrignac. Je m'équipe chaudement, la bruine est légère mais bien présente : coupe-vent, botte, sac à dos un solide bâton en châtaignier ainsi qu'un petit panier, indispensable lors de chaque sortie.

Je me dirige à gauche des bâtiments pour découvrir les 2 sentiers proposés : le bleu, une boucle de 4,5 km et le rouge, plus court, 2,5 km. Mon choix n'est pas encore arrêté puisque les 2 boucles débutent par le même sentier, large, un peu humide mais pas glissant et très accessible, autorisé aussi aux VTT. A ma gauche, je longe une immense noyeraie et à ma droite une prairie bordée de bruyères, d'aubépiniers et d'églantiers. Munie d'un sécateur, je taille quelques baies de cynorrhodons, fruits de l'églantiers et je ramasse quelques feuilles colorées. J'observe dans un calme reposant la nature qui semble comme engourdie à l'image de ce dernier bousier que je croise sur le chemin, en train de s'activer à déplacer vainement sa pelote fécale. Je suis épiée par des petits oiseaux cachés dans les branches piquantes des genévriers. J'arrive à reconnaître un troglodyte mignon, si caractéristique : petite taille et queue en épi. Je m'enfonce dans le chemin bordé par des haies de noisetiers, de prunelliers, de cornouillers sanguins. Je suis le panneau "sentiers botaniques" en montant sur ma droite, laissant le chemin de VTT. Je pénètre dans une forêt de chênes bien reconnaissables car leurs feuilles sont encore bien présentes : ocres, jaunes et marron. Des merisiers, des charmes identifiables grâce à leurs fruits, les akènes, des érables de Montpellier avec à leurs pieds, des pulmonaires officinales avec leurs longues feuilles vertes tachetées de blanc, complètent ce tableau automnal.

Les animaux ne sont pas loin : un chemin de renard sur la droite, de la terre retournée sur la gauche peut être par un blaireau ou un sanglier, animaux présents sur le domaine. Les panneaux descriptifs présentent chaque essence, de façon bien détaillée, en français ainsi qu'en anglais. J'arrive au sommet : la forêt de châtaigniers, les bogues jonchent le sol, les écureuils ont dû se servir car la plupart sont vides. Fruits, feuillages, branchages, lichens viennent remplir mon panier et me serviront pour mes décorations de Noël, je vous en dirai plus très bientôt...

http://rando.dordogne.fr/

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.