Tailles des haies géométriques


Écrit par

Le 30 avril 2016

Sud-Ouest Le MagPublié dans Sud-Ouest Le Mag

Par où commencer pour tailler ma haie ? Elle ne sera jamais droite !... voici quelques recommandations d'usage.
Buis, Ifs, Charmes, ...vous avez le choix pour créer toutes sortes de formes et volumes.
Réussir en sculptant le végétal au summum de la technique : maitriser «l'Art Topiaire».
Il faut pour cela bien connaître la plante sur laquelle intervenir. Son port et sa façon de pousser, son type de feuillage, sa vitesse de croissance...
La fréquence de la taille varie selon l'espèce utilisée : 4 à 5 fois pour le charme contre 1 à 2 fois pour le Buis et l'If.
Mais chaque chose en son temps...commençons par

une haie géométrique classique, de type parallélépipède.
A Eyrignac, toutes les tailles sont réalisées à la cisaille à main, garantissant une coupe parfaite, évitant ainsi des blessures qui cicatriseront mal, sources d'infection. Dans le respect des règles de l'art.
Evitez, au moins pour la première fois, de la tailler à l'œil. Prenez piquets et cordeaux pour matérialiser la ligne à suivre.
Cordeau tendu que vous suivrez horizontalement avec votre cisaille et sur lequel vous ferez pendre un fil à plomb qui vous guidera verticalement, ce dernier coulissant sur le cordeau horizontal.
Si la haie est large, vous pouvez renouveler l'opération de l'autre côté.
Pensez à faire des portes, des fenêtres, des créneaux qui donneront du cachet à une haie simple.
Affutez vos cisailles, vous forcerez moins. Nettoyez régulièrement vos lames avec de l'eau et un tampon abrasif, la coupe sera plus nette. N'oubliez pas la petite goutte d'huile, sur l'axe.
Des cisailles à main, à long manche, peuvent être utiles...plus de force grâce à l'effet « levier ».
Pour la taille en hauteur, escabeau, échelle, échafaudage, nacelle sont indispensables.
Le rythme doit être régulier, ceci au cas où vous devriez tailler plusieurs heures.
A Eyrignac, la taille commence en avril pour se terminer en octobre. A une moyenne de 100 coups de cisaille à la minute, vous l'aurez compris...savoir tailler devient un art.
Enfin, le geste : petit feuillage, geste rapide (ex. Buis). Au contraire, grandes feuilles, geste plus lent (Charmes, laurières...). Toujours le poignet souple et les cisailles bien en main.
Sachez qu'une haie doit être formée dès sa plantation et que de cette bonne pratique dépendra sa qualité. Patience car cela prendra plusieurs années.
Quelques décennies plus tard, la taille de reformation redonnera à la haie ses dimensions ou proportions d'origine. Elle est généralement faite au sécateur, en revenant sur du vieux bois.
Amis jardiniers, à vos cisailles ! ...

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.