Des Fleurs estivales de Mai aux gelées


Écrit par

Le 19 mars 2016

Sud-Ouest Le MagPublié dans Sud-Ouest Le Mag

Ces plantations saisonnières de Printemps ayant lieu après les Saints de Glace (11, 12 et 13 mai), vous pouvez penser qu'il est un peu tôt pour les prévoir... et bien pas du tout, un massif de fleurs ne s'improvise pas. Jardiner c'est anticiper.
Si vous désirez semer vos fleurs, il va falloir, pour certaines, s'y prendre dès maintenant sous abri, ou, pour d'autres, semer en place en avril-mai. Si comme nous, vous les prenez en pot, vous gagnerez du temps, cependant, dans les deux cas, que planter ? Combien ? Comment ? A Eyrignac, nos « états de plantation » et nos commandes sont réalisées dès novembre.
La décoration florale est un art, comme la peinture, le jardin est

sa toile et les fleurs sont ses couleurs. Véritable esquisse, le plan s'avère judicieux et la période de repos propice à sa conception.
Il faut prendre en compte la hauteur, la couleur, les distances de plantation, les contrastes, les densités, les feuillages et aussi le sol, l'exposition, ...
Ce choix fait, vous pouvez chausser les bottes ! Retirez les fleurs plantées à l'automne et préparez votre terrain : bêchage, griffage et ratissage. Amendez le sol avec de la matière organique...Au dépotage, les mottes doivent être humides, racinées. Mettez toutes vos fleurs en place sur le sol, tracées comme sur votre plan. Si cela vous convient, vous pouvez alors les planter, à la « houlette », en les enterrant au niveau du collet. Puis avec les 2 mains, pas trop fort, tassez la terre autour de la motte, c'est le « bornage ». Faites de petites « cuvettes » à chaque plante et arrosez pour que la terre colle bien aux racines, c'est le »plombage ». Pour les plantes les plus hautes, tuteurez. « Pincez » vos fleurs pour qu'elles se ramifient plus.
Si une bonne plantation est obligatoire, l'entretien est sans doute aussi important. N'arrosez pas trop. Une plante qui a un peu soif fleurira plus. Sarclez souvent votre sol, vous aurez moins de mauvaises herbes et votre terre respirera. Le paillage est recommandé. Supprimez les fleurs fanées. Surveillez les limaces, les rongeurs.
Enfin, fortifiez vos fleurs avec des purins ou des biostimulants et protégez-les des prédateurs avec, par exemple, des coccinelles (françaises si possible), des pièges à phéromones...
Laissez faire ensuite Dame Nature et vous pourrez alors profiter de votre œuvre pendant près de 5 mois.
Mais surtout, faites-vous plaisir...c'est la règle d'or !

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.