Les annuelles du Jardin


Écrit par

Le 7 juin 2016

Comme chaque année, elles reviennent nos annuelles pour votre ravissement dès votre arrivée à Eyrignac.
Mais au fait, c'est quoi des annuelles ? Bien tout simplement des plantes que l'on renouvelle dès les beaux jours; elles ne durent qu'une saison mais nous enchantent par leur floraison du printemps jusqu'aux premiers frimas de l'hiver. Les premières plantes présentes sont

les surfinias, blanches évidemment, qui ont investi les magnifiques vases marbrés d'Anduze. Le surfinia est fragile et peut parfois être capricieux. Si, si ça arrive même chez les plantes !!! Il craint principalement l'excès d'eau et le manque d'eau; c'est paradoxal mais j'y viens ; des orages ou des pluies trop nombreux hachent ses fleurs blanches si fragiles et le manque d'arrosage a des conséquences sur la plante radicale : flétrissement et jaunissement. Mais grâce à nos jardiniers, ils s'épanouissent durant toute la saison : les fleurs fanées sont ôtées régulièrement et les arrosages sont minutieux, le matin ou le soir pour ne pas les brûler. Les cléomes blancs ont eux aussi retrouvé leur place, très présents dans le Jardin Blanc. Petite astuce : nos jardiniers experts la pratiquent : ils coupent la tête des cléomes en les plantant. J'ai trouvé ça cruel mais j'ai vite compris que cette action permettait un développement racinaire et foliaire plus important pour que dans quelques semaines, le port floral soit plus vigoureux. Intéressant non ! Les cléomes sont des annuelles assez hautes, que l'on distingue facilement parmi les autres fleurs ; leurs fleurs sont toutes légères, parfumées mais attention quand même de ne pas s'approcher trop près car de petites épines nous guettent !!! Une autre jolie fleur, plantée quant à elle plutôt à mi-ombre, mais tolèrant le soleil, est l'impatience de Nouvelle Guinée, blanche avec ses feuilles vert foncé. Pour ces trois annuelles, les graines ont été semées il y a déjà quelques mois et bichonnées en serre dans l'attente de températures plus propices. Une attention particulière est portée lors du choix des horticulteurs locaux, de Dordogne, tout simplement pour que les graines, plantules et plantes soient déjà acclimatées aux variations de la région. Les graines, selon l'espèce, mettent quelques semaines à germer. Le climat tempéré de la Dordogne leur permet en quelques mois de rejoindre la pleine terre. Les surfinias, cléomes et impatiences trouveront leur place à côté des dalhias, non plus fleurs annuelles, mais plantes à bulbes. Annuelles, bulbeuses, rhizomes, bi-annuelles, vivaces... toutes ces fleurs font l'harmonie des Jardins d'Eyrignac.

2 Commentaires

  • Lien vers le commentaire mercredi, 18 janvier 2017 17:13 Posté par Eyrignac

    Bonjour,
    Merci pour votre commentaire.
    Les fleurs sont des Gaura.
    A bientôt

    Rapporter
  • Lien vers le commentaire mardi, 13 décembre 2016 15:53 Posté par Crespeau Christine

    Bonjour,
    Pourriez-vous m'indiquer le nom de cette très jolie fleur sur la photographie illustrant votre article : les annuelles du jardins.Je suis venue visiter le jardin en octobre mais je n'ai pas retenu son nom et je l'ai trouvé ravissante.
    Merci par avance.
    Bien cordialement.

    Rapporter

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.